Kokopelli Tour’ 18

shoot'hem up


shoot’hem up

———

Bienvenue sur le blog de ce périple aux USA
Un regard posé au dessus de notre horizon !

horizon plein Ouest, bien évidemment. 

Après une bonne nuit de repos qui s’impose à Westminster, proche banlieue de Denver, nous pouvons commencer le voyage.

On franchit le Colorado, large et abondant fleuve historique qui finit en pauvre ruisseau au Mexique et qui a donné son nom à l’État du Colorado lors de la ruée vers l’or de 1858, puis on arpente les grandes prairies du Wyoming pour atteindre Yellowstone au pied des Rocky Mountains et le Parc national de Grand Teton. On enchaîne sur l’Idaho où la vie sauvage est encore préservée et paradoxalement, chaque ville possède dans son voisinage sa station de ski!

On continue en traversant du nord au sud l’Utah, superbe étendue  parfois montagneuse, parfois désertique, entrecoupée de vallées aux fortes rivières et bien connue pour sa grande diversité géologique dont l’emblème Delicate Arch située dans le Parc national des Arches était surnommée par les mormons « culotte d’institutrice ». Tout un programme!

Depuis St George, en remontant du sud pour rejoindre le Colorado et notre ville de départ, Denver, nous visitons le Parc national de Zion en enchaînant avec Red Canyon et le non-moins touristique Parc national de Bryce Canyon. Après avoir fait le plein de « hoodoos« , la « scenic road 12 » va nous permettre de rejoindre Moab, la Mecque du VTT.

Tiens justement, comme le VTT est (enfin) abordé, tout au long de ce fabuleux voyage, le VTT ne sera pas en reste. C’est presque pour cette raison que l’on y va d’ailleurs!

On va rouler des sentiers mythiques du côté de  Jackson Hole et Driggs dans le Wyoming, Sun Valley et Boise dans l’Idaho, Park City, St George, Hurricane et Moab dans l’Utah, puis le Colorado n’est pas épargné non plus avec des spots dédiés VTT sur Fruita, Grand Junction, Crested Butte et Breckenridge.

5000 km entre montagnes et déserts, entre lacs et forêts, entre visites touristiques et descentes d’enduro, entre montées physiques et déposes mécaniques.
5000 km de paysages qui procurent le rêve et la bonne bande de potes qui permet de le réaliser.

Suivez-nous, c’est par là ….>