Maçanet de Cabrenys
Jeudi 13 Mai 2022

Après un passage éclair à la Jonqueira pour faire le plein, je me pose pour la nuit au pied du village de Maçanet de Cabrenys.
Nuit calme, petit déjeuner tranquille et je me prépare calmement pour aller rouler un parcours de Ludwig.
Montée petite route et piste pour sortir le col del Pou de la Neu (col du puits à neige) qui délimite la frontière franco-catalane. Descente par el-moixer parfois technique mais très intéressante et variée jusqu’au sanctuaire. Jolie section ensuite avec une traversée de torrent et de beaux passages en forêt. Au Pla de la Creu je continue par une bonne DH Mas Roger assez technique et avec du bloc, du bloc…
Remontée piste route jusqu’à la mine des Avalls. La suite est un peu moins joyeuse parfois car trop végétative et sentiers mal entretenus. Dommage. Le final après Pont del Grau est un peu mieux (bon poussage en montée pour passer une section de gros blocs). L’arrivée sur le village est un bon moment avec de belles ruelles étroites.
J’avais prévu 2 jours mais je file dare dare sur Santa Coloma de Farmers pour y passer la nuit.

Trace gpx :

Ayvri 3D scene :


Santa Coloma de Farmers
Vendredi 14 Mai 2022

Réveil au chant des oiseaux. Petit déj et préparation du bike et du gazier à la cool.
Montée par la piste Pujada1 puis Pujada Ermita Farmer pour aller prendre la DH Xicu3, une bonne noire où je poserais qqs pieds. Je remonte au départ pour rouler La Serp puis je remonte au départ pour rouler une autre DH. Je remonte aux Gatoses (départ de plusieurs DH) puis redescend par l’excellent Dragon-Kahn. Rapide sandwich et Coca bien frais. Je remets des vêtements secs et je repars à l’ascension de Ca l’Agusti pour aller prendre un superbe trail : Kaste2 et je remonte par le Sucre Part2 et une montée raide parfois qui se calme pour rejoindre les Gatoses. Un coup de noire Black Start et je file récupérer Senglanota XXL pour un final dantesque par Spiderman 2 et la cool et reposante Ratoli.
Retour à la base avec la banane car ici, à Santa Coloma de Farmers, les trails sont shapés pour le vtt et l’enduro, façon ça jump sans arrêt.
Très beau spot qui demande à être exploité plus sérieusement. Donc next time.
Je me douche, boit du frais et je file sur Tremp. Ça me démange de rouler sur ce spot de ouf renseigné par Marcus et Niels.

Trace gpx :

Ayvri 3D scene :


Tremp
Samedi 15 Mai 2022

Belle journée qui s’annonce. Le spot pour dormir de Tremp est un peu trop urbanisé mais il y a toutes les commodités nécessaires : Eau, électricité (1€ pour 8h), outils et pompe à vélo.
On devine le potentiel de cette région car ça grouille de vététistes. Mais cependant, je ne serais jamais gêné ou je ne gênerai jamais quiconque.
Aujourd’hui, un peu mort de faim, j’assemble rapidement 2 traces wikiloc qui me donnent 2 boucles au NW (Obac de Sant Miquel) et au NE (Serra de Costa Ampla-Roca Tosa).
Pas moins de 25 trails parcourus dont certains très très beaux et même lisses sur de l’argile rouge/orangé:

Jordan’s trail #3 (balcon linéaire joueur en sous bois)
Torre del Fèlix #42 (joueur et ombragé, se roule dans les 2 sens mais mieux en descente 🙂 )
White Line #2 (balcon lisse, sinueux et tobogans sur terre rouge argileuse, superbe)
White line + (balcon lisse et sinueux dans la continuité de White Line)
Serengueti #1 (N°1 hors catégorie, fluide, terreux, un trail plaisir du pilotage-fait que la portion supérieure)
Afganistrail (très beau, joueur, fluide, sinueux)
Sisquet Pump (une belle boucle avec du virage relevé en pleine chênaie)
Sagrada Família #120 (superbe liaison tout en montagnes russes avec de beaux tobogans, terreux, fluide, joueur)
Dragon Khan Pallarés (magnifique crête effilée d’argile rouge, va y avoir du sport!)
Sílex (sympathique sentier pour rejoindre le versant NE)
Roques Pelades (trace linéaire en crête beaucoup plus « alpine » avec de nombreux obstacles et 2 belles marchounettes)
Escorpins (très beau et technique avec son point de vue sur l’embassament de Talarn), des sauts et des virages relevés, de la dalle…)
Valkyries II (ça commence gentiment puis sections rapides en virages relevés et saut évitables- magnifique)
Ínsules trails #7 (trail en courbe de niveau et linéaire qui permet de rejoindre la ville sans prendre la route)

Bien entendu, ce panel va recomposer les parcours des jours suivant et c’est d’autant plus heureux quand on a déjà roulé le trail car le pilotage est moins incisif ou sur la défensive et devient plus fluide avec les anticipations nécessaires et connues. Le plaisir risque de s’accroitre 🙂

Trace gpx :

Ayvri 3D scene :


Tremp (camping Gaset)
Dimanche 16 Mai 2022
Aujourd’hui j’ai prévu de rouler le NE de Tremp avec 2 remontées sur la Serra de Costa Ampla.
Départ du camping, situé idéalement car en bord de lac et à 150m du trail Guillot
qui permet ensuite, par une piste, de remonter au départ de Valkyries II (superbe mise en bouche après un petit déj copieux) et Ponts de Pedra (sentier linéaire ombragé) qui ressort sur la petite route montant à la Serra. Second roulage sur la crête que je quitte assez rapidement pour descendre son ubac  par un très bon monotrace, j’ai nommé Bruixes (sorcières – sentier séculaire remis en état avec un final zig-zaguant amusant). Remontée par une piste que je quitte pour prendre main gauche, un monotrace bien linéaire et ombragé Cresta St. Pere #29 , montant puis descendant jusqu’à rejoindre une piste qui contourne par le nord, la Colomina et le vieux village de Santa Engràcia, accroché en bord de falaise avec son clocher qui prédomine l’abrupte paroi que l’on visualise de loin. Petite pause au col (Rocca de Moreto) sur ce monotrace en bord de falaises Cami Vell a Castellet puis une faiblesse géologique permet de descendre (puis de remonter à la toute fin) plein sud avec Moretó (beau sentier balcon avec des épingles et au grip précaire à cause de galets roulants sous les pneus mais cela ne dure pas longtemps. Le freinage roue avant doit être fin et maitrisé 🙂 ).
Je refais le plein d’eau à Gurp et repars sur un bout de route/piste pour attraper Barranc dels Lleons
/ Sta. Engracia clàssic #30 (Ravin des lions-très beau cheminement ombragé dans les restanques au début puis sentiers terreux, montagnes russes, argile rouge, quelques défis dans un panorama de ouf). Je rejoins Silex et ressort sur la route de la Serra que je remonte donc.
Reroulage sur la crête et Roques Pelades pour aller chercher cette fois ci, Valkyries (magnifique monotrace technique avec des sauts, des dalles de marne, des franchissements où il ne faut pas oublier de lever la roue avant, des virages relevés). Au croisement, je prend à gauche en laissant Valkyries II pour descendre la fin de Roques Pelades.
Retour au camping par les sentiers du matin.
Ah quelle belle journée de vélo avec des trails ludiques, techniques, fluides et propres offrant des points de vue sur la région, le lac et ses contreforts montagneux. Tellement la banane que la chaleur n’a aucune emprise 🙂
Petit apéro convivial avec Alain et Nadine que j’ai rejoint pour 1 petite heure. On a chacun une ToDoList a respecter donc on ne se verra que le matin et le soir 🙂

Trace gpx :

Ayvri 3D scene :


Tremp (camping Gaset)
Lundi 17 Mai 2022
Aujourd’hui, le soleil se lève à l’Est et c’est nickel c’est dans cette orientation que je vais aller rouler la 1ère boucle 🙂 Les trails se situent de part et d’autres des antennes télécom. Une 1/2 part, hein, car il y a une belle falaise en versant nord.
Départ du camping avec du connu et donc du rapide, très rapide (Guillot, Roques Pelades (fin), Ponts de Pedra) et Enllaç Ponts de Pedra suivi de Under C13 #150 et Ínsules trails #7 histoire d’éviter la route par du bon sentier.
Un peu de route puis la piste Puada Nerets #7 qui monte et que je quitte pour un trail montant mais ombragé et roulant : Tamarro. Je prend en face un bout de sentier Rock & Roll #151 pour tombe sur le départ de la Maf (assez cassant au début puis technique avec des virages relevés et autres marchounettes-très beau avec passages dans les marnes). La piste qui remonte permet de rejoindre le départ d’un sentier T2 montant aussi : La Coma – Cassases #106 et d’un autre plus facile et en balcon Cassases #41 (superbe vue sur le lac et le camping en face!). La dernière portion de la piste suivante qui arrive aux antennes (Roc de Neret) est nettement plus caillouteuse . Pause hydratation au sommet et une petite bouclette me permet d’attaquer ensuite Slick Rock Pallarés #16 (très beau, esthétique, marnes, technique, bonnes compressions, levage de guidon, parfois cassant). Et ça repart de suite à gauche par Gavarres #18 avec une tendance médiane à remonter pour aller chercher, en descente, une belle et longue dalle marneuse, superbe aussi. Ma trace repart de suite à gauche mais apparemment le sentier L’Abeller #20 démarre un peu plus loin. Il y avait bien un panneau de propriété privée mais on va dire que je n’ai pas compris 🙁 En tous cas, ce sentier linéaire est très bon à rouler, avec des relances et passages au pied de falaise d’argile rouge (rouge passé on va dire). Dans la continuité, Del tir a St. Bartomeu #45 n’est pas en reste de surprise et de plaisir et Bartotrail + Dalton’s #3 + Font de la Verneda qui serpentent dans un mini canyon permet des wall-rides naturels. Attention à fermer la bouche quand même 🙂 Je rejoins Tremp par un système de pistes/routes, la pause au bar-tapas s’impose avant de reprendre la remontée sur Gurp par la route via Talarn. Plein d’eau au petit village avant la redescente par du connu maintenant : 
Barranc dels Lleons, Sta. Engracia clàssic #30, Ponts de Pedra et Guillot.
Pliage des gaules au camping pour aller dormir en sauvage, un peu plus haut, avec  Alain et Nadine.
Séance retrouvaille, apéro. Pas d’abus, c’est connu 🙂

Trace gpx :

Ayvri 3D scene :


Tremp
Mardi 18 Mai 2022
Aujourd’hui, je me dois d’aller rouler l’intégrale Serengueti et Agfanistrail complété par son satellite Tobogan et remonter sur la crête (Serra de Costa Ampla) pour rouler la 3ème et dernière DH : Roques Pelades. Il y en a 4 si on compte Bruixes qui bascule versant Est.
Départ de la ville, du parking urbanisé habituel. Je pars sur du roulant pour récupérer au plus vite White Line et White Line+, puis Massanes. Je prends à droite El Forn (sentier ombragé linéaire et rapide) suivis par Lambretto Creek #21 et Lambretto + #159 (Sous bois qui tourne avec de bons appuis, rapides et joueurs-fermez la bouche les mouches :)).
Un lit de rivière asséché puis la piste amènent sur le départ de Pujada de la Muerte #12 que l’on remonte jusqu’au plateau Lo Cap de Terme. Je remonte un peu de manière à rouler l’intégrale de Serengueti. A l’embranchement médian, je prends Afganistrail puis je continue par Tobogans #104 (excellent trail avec des descentes raides et des remontées encore plus raide où il faut de la vitesse, super kiffant le truc car l’accroche est phénoménale, les compressions bien dynamiques et le revêtement est propre et lisse comme la peau de tes …) 🙂
La route de Tendrui puis la piste de Serengueti me déposent au départ d’un trail sauvage mais toutefois panneauté : Mega Sisket
(la suite de Sisket Pump au dessus donc. Demande du passage mais il est intéressant car il plonge 2 fois dans le ravin et son cheminement est très intelligent. Remontée physique mais rapide ensuite pour rejoindre la piste d’Afganistrail/Serengueti). 100m de piste et par un raccourci, je récupère le trail Serengueti que je roule jusqu’en bas (Ce final est dantesque avec du technique dans la pente et à flanc, argile rouge/orangé et lisse comme pas possible. Le grip est catalan en ce moment 🙂
Je repars sur White Line pour la rouler en intégrale suivis par Lambretto Creek #21 et Lambretto + #159 (roulé le matin). Encore un bout de sentier Fems i Sabarissos avant d’arriver sur la liaison pour Talarn.
Plein d’eau à la fontaine (un catalan cycliste se baigne dans le lavoir), pause glucide et je repars chercher Variant de l’Esperó (joli T4 avec de la pente et un passage raide avec virage blocage en bas, tout passe), un coup de Silex déjà connu et je remonte sur la crête. Pause à l’ombre et je descend le litre de flotte. Il fait chaud mais quand on roule, c’est supportable mais j’ai un peu mal aux bras d’être bien secoué depuis qqs jours 🙂
Le sentier de crête est toujours aussi beau et je pique par la variante de Bona Vista, pour changer un peu et visionner le panorama. C’est beau ce lac, 300m plus bas. Il y a qqs challenges sur cette crête jusqu’au pied de Roca Tosa et ça passe nickel car, du coup, on anticipe le truc 🙂
Bon la 2ème portion de Roques Pelades quand ça plonge est vraiment belle car technique avec des dalles marneuses, des sauts (évitables), des marches, du pilotage. Quelle intelligence dans le choix de l’itinéraire. Bravo.
Je me tape pour la 3ème fois Valkyries II et envoie même sur certains sauts. Les virages relevés sont vraiment kiffant et accessibles car pas trop serrés et bien fluides. C’est le but d’ailleurs ;).
Je rentre au village par l’habituel système de sentier : Ponts de Pedra & Ínsules trails #7.
Encore une belle journée de sport avec des sentiers taillés pour le VTT. Quand on connait le panel de sentiers, il y a moyen, facilement, de lier des boucles et de les délier…
Je retrouve Alain et Nadine pour la soirée.

Trace gpx :

Ayvri 3D scene :


Tremp (Salàs de Pallars) 
Mercredi 19 Mai 2022
Je change de secteur pour évoluer au-dessus du beau village de Salàs de Pallars.
Je récupère 2 sorties d’Alain et Nadine que je concatène en supprimant un sentier roulé en montée (et trop linéaire) pour rajouter un sommet « Pui de Lleràs à 1692m », ce qui va s’avérer payant et proche d’un topo montagne.
Montée par une petite route et un sentier non référencé dans une admirable chênaie bien ombragée. Un long bout de piste permet de rattraper le sentier Sta Engràcia-Rivert #15 qui débouche sur la piste Pleta Verda et qui monte, qui monte jusqu’au sommet Pui de Lleràs où trônent une cabane en bois et les chèvres bien encornées. Superbe vue à 360° sur les massifs alentours mais je fais attention car les voleuses voudraient bien partir avec mes protecs et mes 2 ou 3 bricoles dans mon sac de vivres.
Aller je m’équipe et attaque le T3 Pui de Lleràs (sortida) (un peu tout droit, pas trop marqué et sale). J’arrive sur une crête ombragée et prend le départ du T4 Serrat de les Coves #158 en cours de restauration, de nettoyage et de réhabilitation. Mais ça va, tout passe en faisant attention aux qqs branches qui trainent. On fait le tour d’un pignon rocheux par la droite et la difficulté augmente. On se retrouve sur un conglomérat, pentu, au grip renforcé et il faut juste être vigilant à bien suivre le cheminement juste légèrement balisé. Très beau passage technique. Un peu de caillasse qui roule sous les pneus un peu plus bas et je rejoins le village pittoresque de Rivert par une calade aux épingles bien retors. Pause récupération à la fontaine sous les arbres salvateurs et je reprends en sens inverse (il se roule dans les 2 sens)  le sentier Sta Engràcia-Rivert #15 en direction de Sta Engràcia (mais vous l’aviez déjà deviné!) 🙂 Je remonte la piste empruntée sur la 1ère boucle et vers 1065m, les 2 cairns indiquent le départ de l’Integral bosc de Salàs #4 (Sa première partie est un peu sale mais joueuse et rapide-Sa seconde portion, qui repart juste après le bout de piste est tout simplement fantastique. Sinueux, terreux, ombragé, joueur, rapide et fluide. Il compose admirablement avec les obstacles naturels et le profil du terrain. Les arbres sont parfois proches, gaffos. C’est le truc girly à souhait 🙂
L’arrivée au village est ponctué par un arrêt bière tapas améliorés. Carpe diem.
Il est temps d’aller se mettre au vert. A l’ombre plutôt.

Trace gpx :

Ayvri 3D scene :


Tremp (La Pobla de Segur) 
Jeudi 20 Mai 2022
Dernière virée avant le retour maison.
J’ai choisi un parcours assez technique, court avec une montée, une descente.
Départ à 7h20 de La Pobla de Segur par un itinéraire qui passe le long du lac et traverse Salàs de Pallars. Montée efficace sur une piste et je repasse sur le sentier de la veille : Sta Engràcia-Rivert #15 mais en sens inverse pour atteindre Rivert. Piste puis large chemin assez végétatif (ronces) : Serrat de les Forques #84. Indéniablement, il y a moins de passage que sur Tremp. La piste suivante, très agréable permet de s’élever régulièrement avec le paysage qui se découvre crescendo. Un petit raidar clotûre l’arrivée à Ermita St. Salvador. Pause photos et glucide. Je m’équipe et commence à attaquer cette Toralla Skyline (cheminement majoritaire sur un conglomérat qui donne un grip hors norme mais bouffeur de pneu! Qqs marches où la chute est interdite et notamment une épingle bien serrée suivie d’une marche). Du côté falaise abrupte, on a vu sur la vallée de Serradell. Côté village de la Toralla, c’est bien pentu et on voit le lac, au fond. L’arrivée sur le haut du village se fait par une grosse marche, plus impressionnante que difficile.  Traversée rapide du village et je trace sur une piste à moutons, rapide car sèche et non poussiéreuse.
Avant dernier sentier : Orugues #45 (assez linéaire, terreux avec des marches naturelles à sauter et très joueur). Arrivée à la Muntanya de Santa Magdalena avec vue imprenable sur La Pobla 300m en dessous. Il y a 2  DH à partir de ce mirador. Je choisis celle de gauche qui se nomme La Madeleine (sentier avec de la déclivité, virages bien tracés, qqs traversées à flanc, ombragé et terreux mais bien stabilisé. Très bon).
La suite le long de la rivière « Horta dels Escomuns » est à oublier car trop végétative à cette époque. Final sur route (mais court) en mode mort de faim car la maison est à 10h de route sans autoroute 🙂
En bilan, région classe pour le vtt, restauration bon marché, gasoil à 1€58 (1€90 chez nous), bière/tapas pour le prix d’un café chez nous et catalans très accueillants et toujours prêts à rendre service (testé).
Allez vivement la prochaine. Septembre ?

Trace gpx :

Ayvri 3D scene :

Categories:

4 Responses

  1. Tremp et même Santa Coloma de Farners vont devenir incontournables … les modèles espagnols sont vraiment incroyables comme les « mtb kingdoms » association des 5 sites pyrénéens majeurs .
    A ce propos , as-tu posé tes roues sur rabaltueras, integral de gallinero, magic line sur puro pirineo …un must do…
    paradiso perdido, salto de roldan à b guara, le W d ‘ Osqueta (foz de salinas) enduro riglos au royaume des mallos…..

    Un grand merci de m avoir fait decouvrir la region de berga il y a quelques mois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.