Bramousse, Chambrettes et Fromage. Du classique en fait. Tu crois ?

Dimanche 21 Juillet 2019
Dernier jour de ride avec Henri. On va faire une grande classique de Ceillac et rouler un sentier qui manquait à ma ToDoList.
On part du camping, sans horaire, ni pression.
Pour éviter la rude montée pour atteindre le Villard depuis la route du Cristillan, on tire jusqu’au croisement pour monter à le Tioure. Ensuite la piste est agréable jusqu’au départ du sentier de Chambeyran qui se remonte assez bien. On arrive aux Aiguilles (2004m) et pour rejoindre le col de Bramousse, on va emprunter le nouveau sentier tracé à la mini-pelle qui monte tranquillement en lacets plutôt que l’ancienne trace dré dans l’pentu.
Pause glucide au col et on voit arriver Bernard en VTT et Florence, à pied. Échanges cordiaux et on repart ensemble conquérir le poste optique de la crête des Chambrettes. Un court poussage et l’on roule sur un sentier balcon improbable. Le sentier n’est pas large mais jamais raide ce qui permet d’avoir une dose de sécurité pour rester en selle. Sujet au vertige s’abstenir.
Après un court portage, on atteint le poste optique. Pause glucide, on prend qqs photos, on discute avec les autres personnes et on s’équipe pour redescendre sur le col Fromage. Encore un sentier bien ludique, aux épingles serrées, à la gravette fuyante mais au grip conséquent qui permet un pilotage agressif.
Au col, on quitte nos amis de rencontre et on retrouve un vététourien de Lille, Bens de son pseudo. Son guide local nous donne qqs infos sur certains sentiers qui vont évoluer d’ici qqs mois. Cool, on a tout noté avec Henri et donc, il va falloir revenir pour tout racler 😉
Il est enfin temps de redescendre sur Ceillac par l’itinéraire Sud du col. Magnifique sentier, tournant et alternant avec de longues traversées, jamais raide mais hyper ludique avec des obstacles pour contrer l’impression de pilotage facile. Passage cailloux sur la fin mais rien de rédhibitoire.
Arrivé au Villard, on cherche une trace qui descend à la route mais au bout de 5′ on laisse tomber. Au pont du Villard, on récupère la piste du Bois de Jalavez pour arriver au point de départ du sentier qui rejoint Ceillac via la déco parapente. Arrivée au camping, on ne se presse pas pour ranger le bivouac et on reprend la route vers 15h pour rentrer à la maison.
3h20 et qqs ralentissements plus tard à Bourg d’Oisans et Vizille, je suis demandé par la famille pour déguster une bonne bière corse…
Quelle fin de semaine.Quel week-end. Quelle journée. Quelles rencontres. Je crois que l’on habite un beau pays.
26km/1400m D+ | 

Photos de Henri


Little Feat « Spanish Moon »


Parcours :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.